Periyar, la vallee des thes

J6_05072013_MUNNAR-PERIYAR_IMG_0049

On va tenter de vous envoyer cet article car nuos sommes dans la brousse et internet marche mal,
Bon info principale , tout va bien…
Désolée mais la ponctuation et certaines lettres sont inversées,

Nous avons quitté a regret Pondichery, ma chérie M, s’était vraiment faite a la ville et surtout se balader en moto, ce qui nous donnait une véritable liberté, d’autant plus que les environs étaient bien jolis.
On vous avait dit que nous prendrions un bus et un train pour madurai mais tout etait complet, on a du prendre un bus de nuit.
Dans le bus au départ, c’ était plutot la grande classe, on avait une cabine pour deux personnes, en hauteur, avec matelas et tout et tout, si ce n’ est que nous avions oublié le détail  état des routes. Ce qui fait que régulièrement en étant couchées, nous arrivions a planer 15 centimètres au dessus de la couchette. Mais voila que 30 minutes après le départ j ai commencé a être malade. Ma chérie qui n’ arrivait pas a ouvrir la fenêtre a tout d un coup trouvé une force herculéenne pour  mon urgence vomitos. Ouf soulagée. Sauf que ne voulant pas me perturber elle a omis sur le moment de me dire qu ‘elle a entendu les fenêtres du dessous se fermer ce qui laisse supposer que les voisins se sont pris une bonne giclée de vomi dans leur sommeil…

2h du mat….bref j’ ai passé la nuit la tête dehors a vomir et ma chérie a se dandiner sans pouvoir faire sa pause pipi. Au bout d’un moment la peau commence à nous gratter, on prend la lampe de poche et on éclaire le matelas…Des puces. Je suis malade, Mimi commence à être malade à cause de mon tapissage de façade de bus, les jambes nous démangent à cause des puces…

On a compte les heures, surtout qu’ a la fin on s’ est pris un bouchon monstre, j ai cru qu on n ‘ allait jamais y arriver… Finalement on arrive a Madurai, ville moche et sale et on se tape trois hotels complets pour enfin atterrir dans la même chaîne que l’ hôtel evergreen, vous savez l’ hôtel de la video.
Mais bon l’ urgence était de trouver un hôtel où dormir et se laver, heureusement que ma chérie a gardé son self control parce que c ‘ était pas évident.  Au fait maintenant je suis guérie. Et le cholera it was a joke…..

Nous avons dormi quelques heures, pas envie de rester a madurai et pas la force physique de reprendre un bus, on a donc loué un taxi pour partir directement sur la prochaine étape. Avant de partir nous avons voulu visiter le temple de madurai, ce pour quoi nous sommes venues, et au lieu de ca, on a vu ca :
C’est à dire que le temple était empaillé cause travaux. On aurait cru du Cristo, sait pas qui c est mais ma cherie me dicte. (c’est un artiste renommé mondialement pour les incultes qui emballe des monuments. On s’est dit c’est pas grave on est la pour ça, on va pour rentrer et là on entend devinez quoi…you are not allowed…… parce que c’est la fête a vish a la noix (plus communément appelé vishnou) arghhhhh j’ai cru qu on allait l’empaler.

On a fait 4h de route en taxi, le paysage changeait, devenait encore plus vert. En fait on est en altitude au milieu de la jungle. Nous avons atteri dans un hotel appelé le klaus garden. Un endroit magnifique au milieu de plantations. Elle est tenue par un monsieur allemand et sa femme. Et la changement de monde, il nous accueille dans sa cuisine, nous taille de grandes tranches de pain, on mange la soupe, bref on a l impression d’ être chez papy et c’ est exactement ce qu’ il nous fallait. Le temps est frais, la nature est belle, on a une magnifique chambre aux couettes épaisses et on s’ y sent bien. Résultat on sucre une étape et on va se requinquer là pour 4 nuits. Don’ t worry si pas de news, internet marche très très mal ici.
Aujourd’ hui nous avons visité les plantations de thé. Plantation ici de black tea, nous avons vu toutes les étapes de fabrication du thé noir, de la cueillette jusqu’ au conditionnement. C’est fou de se dire que le thé que nous buvons au chaud chez nous après des courses au supermarché vient de si loin…. et a nécessite autant de bras pour le couper, le sécher, le mixer etc….

canon-110-462

NBV-copie-1

Infos routard : Hôtel Klaus Garden-700 roupies- Au milieu des plantations. Chambres immenses, clean, avec vue sur les plantations. Un peu à l’écart de la rue principale de Periyar et c’est tant mieux. beaucoup de verdure- famille sympathique. le coup de coeur de notre séjour.

Share Your Thoughts