Pekin day one

1005355_10201252898517484_161615525_n

L1260324

Nous sommes bien arrivées à Pékin ce matin après les quelques péripéties habituelles. Nous avions 1h30 avant le décollage de l’avion à CDG et évidemment le vol de Marseille avait 1h30 de retard. Nous avons couru comme des dingues et sans grand espoir jusqu à la porte d embarquement avant de nous retrouver…devant un autre vol. La porte d embarquement avait changé donc autant dire que pour nous c était foutu. Finalement L avion à Paris a été retardé également à cause d’une tempête que l.on retrouvera plus tard et de nombreux passagers en correspondance manquaient donc ils on rouvert l’enregistrement pour nous ouf. Nous avons également appris que nos bagages n’avaient pas suivi. Le mien devrait arriver cette nuit à la guesthouse, celui de Mireille avec tous les trucs pour Ella demain, quant à la poussette…surprise!

Mais, mais, mais les péripéties signent donc le retour des vacances en routard et on les retrouverait presque avec plaisir, ce serait pas nos vacances qu’on aime sinon. L’avion s.est a peine pose qu’ella s.est retournee vers nous en disant « wouah aye la Tine! ». Arrivées ce matin à 6h on retrouve la moiteur de la Thaïlande, un air chaud et humide, les odeurs d’essence et le bruit des Klaxons. On soupire d’aise. Ella est bien, elle a chanté et « sautille » toute la journée. On découvre l’immensité de la ville, les quartiers d’affaires à côté desquels la Défense fait office de lieu-dit. Nous arrivons près de notre guesthouse, notre chauffeur de taxi nous accompagne finalement à pied dans un dédales de ruelles ou les papy jouent aux dames sur le trottoir, les mamies font frire des beignets, d’autres vendent des pastèques…on est au cœur d’un vieux quartier populaire dans lequel est niche notre guesthouse, une maison en pierres grises et rouges, ou les chambres donnent sur une cour carrée. C’est cette fois ci tout ce dont on attendait de ce voyage.

Nous avons assez bien géré le décalage horaire. Direction le bazar du quartier pour racheter des couches , affaires de toilette, pantalon etc en attendant qu’on fasse suivre nos bagages. Franchement tranquille je crois qu.on a tellement eu à gérer d’imprévus en Inde que ça ne nous a même pas perturbé. Une heure de dodo ce matin pour Ella dans mes bras. Cet après midi nous avons programme une sieste de 2h pour nous et 3h pour Ella pour éviter qu on attaque notre nuit a 14h mais qu ´on ne soit pas trop hs dans la journée non plus. C’était un peu hard mais après une bonne douche nous sommes allées nous balader dans notre quartier avec l intention de revenir se coucher en fin d.apres midi, tout début de soirée. Finalement a la tombee de la nuit les lumières, la musique, les artisans ont fait que personne n’avait envie de rentrer tout de suite et surtout pas la plus jeune d’entre nous! Qu.est cequ.on s.y sent bien toutes les trois! l’Asie nous avait manque. Et quand je regarde Ella chanter a tue tete dans le marche je me dis qu.on aurait eu tort de se priver de ces moments vus son age. Les chinois sont très avenants avec nous, essaient de communiquer. On commence à apprendre les petits mots courants, bonjour, merci, au revoir et même Ella s’y met. Ils la comparent à une Barbie avec sa blondeur et ses yeux bleus. Ella se fait des petits copains quand on va prendre un verre ou manger, la magie de l.enfance, un coucou de la main et hop c’est parti pour les bêtises (et les gamelles arf). Nous avons quand même pas mal marche ce soir et on lorgne sur un engin électrique semi vélo semi tuk tuk avec la place du conducteur devant et deux places derriere, a louer pour cette semaine.ici la plupart des pekinois ont des scooters ou des vélos électriques. À voir donc.

Journée tranquille de transition donc. Demain nous irons certainement voir la cité interdite. Zai Jian! Il est 21h nous sommes dans le bon sens pour aller dormir.

L1260314

notre guesthouse

L1260355

juillet 28, 2013 Ma maison sur mon dos Chine No Comments

Share Your Thoughts