Los Angeles dernier jour et remarques sur cette ville

375581_3235255013230_1306480300_n

Pour notre dernier jour à Los Angeles, rien de bien impressionnant car nous n’avons pas eu le temps.

Le premier jour nous étions passées devant une petite cabane en bois sur la route qui mène au Griffith Observatory.

C’est une adresse à garder précieusement en cas d’overdose de viande et de friture. L’endroit s’appelle the trails. On y sert des chaussons aux légumes, des tartes salées, de la limonade et jus de fruit maison. Le tout dans un cadre vert avec un parc en dessous. Bref, une belle pause pour nos poumons et nos estomacs au milieu de l’agitation de Los Angeles. Pause idéale aussi pour ceux qui voyagent avec de jeunes enfants.

L1220716

L1220738

Un petit mot sur Los Angeles

Nous sommes parties avec beaucoup d’à priori sur cette ville et on en est revenues vidées, charmées, la tête pleine de beaux souvenirs. Une des premières réactions lorsque je dis que nous avons passé plus de 10 jours à L.A c’est un « moi j’ai pas aimé » qui revient souvent. Lorsqu’on creuse on s’apperçoit que les personnes n’y ont jamais passé plus de 3 jours, sont à Los Angeles parce qu’elles sont obligées d’y débarquer pour faire le tour des parcs de l’ouest et se contentent d’aller voir les empreintes des stars et Beverly Hills. ça me rapppelle tous ces touristes qui partent au Club Med, y passent leurs journées et prennent deux ou trois excursions pour estimer qu’ils « ont fait » la Tunisie et se permettent de porter des jugements sur un pays ou une population entière en ayant visité un oasis.

On a le droit de ne pas aimer Los Angeles bien sur. Mais une ville aussi étendue, avec 18 millions d’habitants, une certaine richesse culturelle mérite non pas de « se faire » mais de se vivre et de s’y attarder. A moins de ne jamais regarder la télé, ne pas aller au cinéma, de détester la chaleur et la plage et de préférer être à pied…il est assez rare de ne pas y trouver son compte

Des détails pour les routards

La ville est tellement immense, parfois 30 à 40 km de distance pour effectuer telle ou telle visite, qu’on ne savait pas où loger. Au final il n’y a pas un quartier central, proche de tout.

Hollywood est bondé de voitures et la circulation est dense. Nous retrouver éloignées de cette agitation le soir nous allait. Nous avons pris un peu par hasard un hôtel situé à Downey. Pas de regrets car Downey était à 20 minutes en voiture de tout ce qu’il y avait à visiter. C’était calme, quelques restos autour…

Les visites dans les studios (Warner, Paramount et Sony Pictures) sont interdites  aux enfants de moins de 8 ans, voir 10 ans et c’est non négociable.

mars 25, 2012 Ma maison sur mon dos USA No Comments

Share Your Thoughts