Et ça continue Angkor et Angkor…

IMG_3876couv

C’est que le début d’accord, d’accord…Elle est bonne hein? ça fait des semaines qu’on vous la garde au chaud! En plus ça se décline  « Pour que tu m’aimes Angkor » etc…(toute autre proposition est bienvenue en commentaire).

Nous avons donc entamé « le Grand tour’ d’Angkor (se dit en français ici aussi), après être retournées au magnifique temple de Ta Phrom. Mais quel dommage quand même la dernière fois par rapport à l’appareil photo!  C’est un de ceux que nous avons préféré. Plus petit, enseveli sous les racines, couvert de mousse, il a un charme fou! Ella s’est glissée dans plein de groupes japonais pour être prise en photo avec sa cape à étoiles en décrétant qu’elle était un super héro.

IMG_3702bd

IMG_3738bd

IMG_3754bdIMG_3746bd

IMG_3796bd

IMG_3725bd

 

IMG_3716bd

IMG_3731bd IMG_3758bd

Nous avons ensuite visité les autres temples, qui sont plus modestes, il faut le dire, et dont certains ressemblent à ceux du « petit tour ». Ils sont quand même plus sauvages, plus intimes, près des rizières et des étangs.

IMG_3804bd

IMG_3810bd

IMG_3819bd

IMG_3898bd

IMG_3904bd

IMG_3839bd

Nous avons beaucoup aimé le tout dernier qui était en fait un ancien monastère, très calme avec une bonne énergie. Là au milieu d’une galerie, s’est élevée la voix chevrotante d’une toute petite bonne femme, une moniale, qui après avoir murmuré quelques mots en nous prenant le poignet et nous touchant le front nous a mis un bracelet au poignet.

IMG_3875bd

IMG_3873bd

IMG_3892bd

IMG_3881bd

IMG_3894bd

La visite s’est terminée là dessus, il fait très chaud ici, on part assez tôt pour rentrer tôt et on alterne un jour sur deux avec du repos/piscine. Il faut dire qu’avec un enfant on s’est un peu embourgeoisées au niveau des hôtels. D’ailleurs le budget cambodgien n’a rien à voir avec le budget Thaïlandais. Alors que le niveau de vie cambodgien est bien plus bas que celui des thaïlandais, les prix sont facilement triplés, notamment sur la nourriture, les produits de consommation etc…pour rejoindre les prix que l’on retrouve en Europe. En même temps ils auraient tort de s’en priver avec le nombre de touristes ici.

Nous sommes allées voir le cirque « Phare » de Siem Reap, pensant que c’était un cirque local et nous avons été bluffées par la qualité du show! Quelle bonne surprise! Ce cirque est à la base une initiative d’une ONG pour apprendre aux enfants défavorisés les métiers des arts et du cirque, donc en y allant on fait aussi une bonne action car le prix de l’entrée est reversé à l’école. C’était très contemporain, des musiciens jouaient sur scène, il y avait de la danse, des acrobaties, ce n’était pas sans rappeler certaines compagnies canadiennes comme le Cirque du Soleil ou les Sept doigts de la main, en plus modeste certes mais quand même ils assurent! Et ils entament une tournée aux Etats-Unis. Nous avons pu aller voir les artistes après le spectacle. Nous avons toutes les trois adoré!

IMG_3411bd

IMG_3407bd

IMG_3422bd

IMG_3466bd

IMG_3494bd

IMG_3679bd

IMG_3681bd

IMG_3688bd

La ville de Siem Reap est relativement agréable, bien que très touristiques forcément. On y retrouve une ambiance coloniale, on y mange d’ailleurs des baguettes! quelques bâtiments en français, ils ont ici une « gendarmerie » et un « café de la poste ». Par contre ce n’est pas la première fois que ça nous arrive, maintenant ou il y a des années, souvent des locaux nous abordent en disant qu’ils connaissent une phrase en français. On s’attend un peu au pire  et bien pas du tout, de Cuba à Siem Reap ils connaissent tous l’expression « C’est parti mon kiki! ». Ce qui donne des « bonsooooir, tuk tuk? comment allez vous mademoiseul’, c’est parti mon kiki! ». C’est vraiment un mystère…

Hier soir on est passées dans la rue touristique devant un groupe de musiciens locaux que personne ne calculait et Ella a décidé de se lancer dans une chorégraphie sauvage et de faire la bamboula devant eux. Avec un petit moment de solitude de Mireille qui fait la remarque « ben dis donc ça les fait pas sourire hein » alors qu’il y avait deux aveugles et trois amputés et un panneau « give for war survivors ». Ah ah ah j’en rigole encore en l’écrivant. Malgré tout, un attroupement de touristes, notamment asiatiques, s’est formé autour d’Ella pendant les vingt minutes où elle a dansé, les gens la prenaient en photo etc et les billets se sont accumulés dans le panier des musiciens. Et quand elle a arrêté de danser, pouf plus personne. On devrait essayer de faire la même chose avec un chapeau devant nous.

Nous restons encore deux jours ici avant de rejoindre Phnom Penh. Et ensuite direction le Vietnam.

août 25, 2015 Ma maison sur mon dos Cambodge 1 Comment

One Comment

  1. maridul

    août 25, 2015

    ah ah doublement excellent le coup du groupe de musiciens locaux : Ella qui fait le rabatteur (vous auriez dû demander un pourcentage ;) ) et Mireille qui n’a pas capté qu’ils sont aveugles…. :D
    Merci de nous faire un peu rêver, nous qui sommes coincés devant nos écrans !

Share Your Thoughts