Eat, pray, love, love, love Bali !

couv

Cela faisait un moment que nous n’avions pas donné de nouvelles. Nous sommes donc à Bali après un long voyage entre Hanoi et Singapour.

Comme dans le film « Mange, prie, aime », cela fait à peu près dix jours que nous avons établi notre camps de base à Ubud. Et le moins que l’on puisse dire c’est que nous sommes instantanément tombées sous le charme d’Ubud et de l’énergie incroyable que ce lieu dégage.

Bali se trouve en Asie du sud est mais n’a rien à voir avec les autres pays que nous avons visités. L’île est hindouiste. Ses habitants sont chaleureux et souriants. Mais vraiment souriants, avec un sourire qui vient du coeur. Ils consacrent la majeure partie du temps à confectionner et déposer des offrandes faites de plantes et de fleurs colorées, à prier ou participer à des cérémonies. Dans chaque habitation traversée, il y a de petits temples.  C’est simple, on a parfois l’impression qu’il y a autant de temples que d’habitations. Les routes, les chemins, les escaliers que nous montons sont parsemés de fleurs et de bougies. La végétation est partout,  luxuriante et intégrée aux habitations, boutiques…Nous n’avons jamais vu une nature qui vit  autant en  harmonie avec les constructions faites par l’homme. Harmonie tel est le mot que nous retenons de notre séjour à Ubud. Autour de nous des rizières, de l’eau, des citations positives qui nous accompagnent sur le chemin, des centres de yoga et de méditation, des salons de massages, des temples encore, bien différents de ceux que nous avions vu avant.  Résultat, cette zénitude couplée au fait que nous ne bougeons plus, nous a littéralement achevé les premiers jours, nous avons passé notre temps entre le lit et la piscine et déambuler au hasard dans les rues d’Ubud et nous laisser porter par l’ambiance et les chants. Ici se produit une dizaine de spectacles par soir, notamment de danse traditionnelle. Il y a donc l’embarras du choix entre visites des temples et des musées, spectacles, ballades dans les rizières, massages, faire du yoga acrobatique ou de la méditation au dessus des rizières, les nombreux « warungs » (tables d’hôtes) où l’on mange de délicieuses spécialités (miam le canard cuit à l’étouffée dans une feuille de bananier).

13

12

16

Depuis peu nous mettons enfin le nez dehors pour profiter de tout ce que la ville peut offrir : Monkey forest où le sanctuaire des singes situé en plein centre d’Ubud où les singes évoluent en liberté parmi les temples.

4

 

singe

 

5

6

7

Les différents temples d’Ubud (que nous sommes loin d’avoir tous visité encore!)

9

8

 

11

IMG_7726

UN

DEUX

 

Nous avons fait également pas mal de randonnées dans le coin au milieu des rizières

1

2

3

 

TROIS

14

15

Nous continuerons à visiter le reste de l’île tout en séjournant à Ubud, qu’on ne veut pas quitter (ça se comprend non?).

 

octobre 26, 2015 Ma maison sur mon dos Indonésie 2 Comments

2 Comments

  1. Marie

    octobre 26, 2015

    Je reconnais certains des endroits d’où ont été prises les photos c’est vraiment magique. Une ville absolument hors du temps, magique. Je comprends votre engouement ! Profitez bien, on pense fort à vous :)

  2. EUGENA

    novembre 25, 2015

    Hello les miss j’ai adoré aussi UBUD quand je vois les photos trop envie de redécouvrir cette île. Je vais me compulser les vols pourquoi été 2016. Et alors vous rentrées quand les miss ?

Share Your Thoughts