D’Albuquerque à Santa Fe par la Turquoise trail

6CBCB138-FFE8-4D9D-9B57-811C6023A462

Nous voila donc reparties pour des vacances à deux cette fois tandis qu’Ella se la coule douce en France chez ses grand parents pour 3 semaines. Le dernier voyage à deux remonte à houla 2010 à New York alors ça nécessite de reprendre quelques bons repères.

Nous avons donc fait le long trajet de Montréal à Albuquerque, au total près de 11h de trajet avec une belle escale de 4h à San Francisco, ou nous avons pris le skytrain et fait le tour des terminaux pour observer la vue panoramique du coin (on a pas vu grand chose à vrai dire…) et prendre une bière qui nous a valu une petite cuite avec la fatigue juste avant le vol San Francisco- Albuquerque. Donc Mireille dormait et moi je marchais en zig zag, voila la belle paire. Nous arrivons en fin d’après midi au dessus d’une grande étendue plate et ocre et l’avion foule presque les herbes. L’aéroport nous plonge déjà ailleurs avec sa déco mi mexicaine mi texane, des sièges en cuir cloutés, des mosaïques au mur, pas de doutes nous allons être dépaysées.

Bon déjà vous le verrez ça n’a plus trop de sens d’atterrir au nouveau Mexique puisque nous allons faire le NM mais aussi le Colorado, l’Utah et l’Arizona, changement programmé deux jours plus tot.  Puis on avait choisi un motel près de l’aéroport puisqu’arrivée tardive et 11h de vol  mais une fois récupéré les bagages, on avait déjà la bougeotte et on a pris la direction d’Albuquerque centre. Héhé.

Le lendemain matin, après un solide petit déjeuner, nous voila parties en direction de Santa Fe via la Turquoise Trail, plus longue mais plus sympa que l’autoroute. La terre est sèche, très sèche, un mélange de terre et de roches. Il y a des ranchs tout le long. Sur la route, nous distinguons une espèce d’église au sommet d’une butte, nous faisons un détour. On se croirait dans un vieil épisode de Zoro, le lieu a une énergie très particulière renforcée par le silence et cette grande étendue autour de nous. Nous poussons le vieux portail rouillé qui grince, il s’agit là d’un très vieux cimetière, les tombes sont anonymes, d’autres sont datées de 1820, une autre est surmontée d’un lit cage d’enfant. Très particulier.

 

IMG_0906

IMG_0911

Nous reprenons la route et nous arrêtons cette fois à Madrid, petit village de 300 âmes qui se résume à une route principale bordée de maisons colorées avec leurs colonies de boites aux lettres, les marchands de turquoises, de poteries, des mediums… Il faut dire que Madrid est une ancienne ville fantôme abandonnée par ceux qui travaillaient dans les mines au siècle dernier et qui a été repeuplée par une communauté d’hippies il y a 20 ans.

On l’a dit, cela se résume à une route. On y a passé  on ne sait comment 2h30. A discuter avec les gens, à boire un chai latté au son des violons, à visiter le musée…L’astmosphère était douce et paisible, elle nous a mis dans le bain du voyage immédiatement. Inutile de préciser que c’était un vrai coup de coeur.

IMG_0969

IMG_6941

IMG_1012

IMG_6392 2

IMG_9520

Nous arrivons enfin à destination : Santa Fe. Une ville dont nous attendions beaucoup, d’autant que nous étions à deux doigts d’y aller il y a 6 ans. Santa Fe est une belle ville à l’architecture harmonieuse, avec ses maisons en adobe. Le centre est rempli de galeries d’art, de magasins de poterie et des bijouteries qui vendent des colliers en turquoise (spécialité du coin donc).  C’est donc une bien belle ville mais qui nous parait un peu surfaite avec son shopping. Bien que aujourd’hui après un concert country sur la place elle me parait éminemment plus sympathique :D

IMG_1035

IMG_1041

A Madrid, une dame nous avait conseillé le Meow Wolf, un lieu ou plusieurs artistes ont laissé libre court à leur imagination et à leur univers. Je ne pourrais pas décrire ce lieu tellement il est insolite. ça ne ressemble à rien, ça ne peut pas se raconter. On entre dans une maison ou chaque pièce recèle un mystère. En ouvrant le frigo on se retrouve dans un couloir qui nous emmène dans un espace où l’on peut choisir sa destination,  une laveuse/machine à laver avec un toboggan, une maison-arbre etc… ça ne ressemble à rien de connu mais voici les images.

HipstamaticPhoto-553474445.213212

HipstamaticPhoto-553480636.771440

HipstamaticPhoto-553477785.171511

IMG_1060

HipstamaticPhoto-553478018.034981

HipstamaticPhoto-553477293.181730

Voila pour cette première journée qui fut pourtant très cool mais riche en images et en émotions.

 

juillet 18, 2018 Ma maison sur mon dos USA No Comments

Share Your Thoughts