Chine – Bilan, conseils

1176270_10201252901757565_793221332_n

Nous avons adoré voyager en Chine. Voici des conseils qui peuvent être utiles :

- Le train : nous avions lu sur tous les guides de voyages que l’on ne peut que réserver 30h avant le départ, nous avons donc patiemment attendu ces délais pour effectuer des réservations et il n’y avait plus de couchettes! En effet sur les grandes lignes on peut réserver quand nous le souhaitons et le plus tôt est le mieux. Cependant sachez qu’un trajet en couchette molle équivaut au prix d’un vol avec une compagnie pas chère. Hé oui! On nous a donc proposé un Xian-Shanghai avec un trajet de 22h pour 200€ pour 2 adultes et nous avons trouvé un vol d’une durée de 2h pour 206€ pour 2 adultes…ça fait réfléchir non? Regardez du côté des compagnies Spring Airlines, Dragon Air, Hong Kong Express. Surtout que tres honnetement entre la lumière et le bruit avec les arrets fréquents on ne dort pas super bien

- Les résa d’hôtels ou d’avion : un site que je recommande absolument! c’est ctrip http://fr.ctrip.com/ . L’offre est beaucoup plus complete que tout ce que vous pouvez trouver sur expedia, booking, opodo etc et beaucoup moins chere. C’est un site chinois traduit en anglais et vous pouvez y faire vos demandes spéciales « j’aimerai qu’un taxi vienne nous chercher à telle gare à telle heure », le site fait la demande en chinois à l’hotelier puis nous le valide. C’est fort pratique! On a également trouvé un vol Taiyuan-Shanghai à 200€ pour 2 alors que le même vol coutait 400€ chez opodo ou govoyages! Techniquement impossible pour une ancienne de voyages comme moi et pourtant, nous avons bien pris ce vol. A shanghai, juillet-août correspond à la basse saison. L’offre est tellement élevée que des gros rabais sont consentis à la dernière minute. Nous avons donc eu une suite avec salon etc, vue sur le bund, Mega petit dej pour 70€

- Pensez à prendre toujours avec vous un petit carnet et un crayon. Quand on vous dit que les chinois ne parlent pas anglais même dans les hotels, c’est vraiment le cas. Sinon vous allez vous retrouver à faire la poule comme Mireille pour demander un oeuf au plat.

- Enfants en bas âge : si votre enfant a les cheveux et/ou (pas de bol) les yeux bleus, attendez vous à faire des émeutes. Les chinois prennent les enfants aux bras sans vous demander votre avis et sont des fanas de la photo. Nous avons programmé une semaine à Pekin dès notre arrivée pour que notre fille ne soit pas trop perturbée. Il n’aurait effectivement pas fallu moins de temps.

On trouve des couches et lingettes à Pekin et Shanghai, parfois des petits pots Heinz dégueulasses. Pour les autres villes plus petites, rien n’est prévu. Notre solution miracle a été de trouver des repas bio pour enfants chez Geant Casino, des repas tout prêts qui ont le gout de ce qu’ils annoncent, et surtout sous vide! Ce qui fait que nous avions pu mettre une trentaine de sachets minces dans une petite sacoche. Sinon notre fille a mangé du riz blanc et nous a beaucoup réclamé des oeufs au plat.

août 21, 2013 Ma maison sur mon dos Chine 2 Comments

2 Comments

  1. Djul

    août 21, 2013

    Sympa votre blog et d’avoir un retour sur le fait de voyager avec un enfant en bas âge. Avec ma compagne on a une petite fille de 8 semaines et on espère voyager avec elle d’ici 1 à 2 ans, si son
    tempérament s’y prête ;)

    Je me demandais si en Chine certaines personnes ont compris que vous étiez un couple de femmes avec un enfant et si vous aviez eu des problèmes ou anecdotes à ce sujet. La langue a beau être
    différente, j’imagine que le mot « maman » est vite compris et si Ella vous appelle toutes les deux mamans, les conclusions peuvent être vite faites… Les réactions des locaux est un des points qui
    peut m’inquiéter pour voyager dans certains pays avec un enfant. La Chine en faisant parti, votre retour m’intéresserait beaucoup.

    J’ai cherché pour vous envoyer ce message en privé mais je n’ai pas trouvé, donc le voilà en commentaire public.

    Djul

    21/08/2013 18:10

  2. Alex

    juin 2, 2015

    Alors effectivement on a eu quelques craintes pendant le trajet d’autant que le maman chinois ressemble un peu au maman français (une sorte de mama). Je pense que les gens qui travaillaient dans la
    guesthouse a Pekin ont bien compris parce qu’Ella n’arretait pas de crier « maman » a tout bout de champs et aux deux mais on n’a pas eu de soucis. en revanche dans un train de campagne on a dit aux
    gens curieux que c’était mireille la maman, or Ella n’arretait pas de réclamer mes bras avec des « mamaaaaaan » pendant 6h, une nana insistait trop lourdement pour savoir qui était la maman etc, avec
    les gens en uniforme a coté, on était pas super à l’aise…mais sinon pas d’incidents, la barrière de la langue aide

Share Your Thoughts